RSS
RSS



 

Partagez | .
 
 Les fées existent, j'y crois, j'y crois ! [PV Hook]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

FOREIGNERS Lost my mind


Informations. :

Spoiler:
 

Messages : 178
Date d'inscription : 16/05/2013
My life

MessageSujet: Les fées existent, j'y crois, j'y crois ! [PV Hook] Mar 1 Avr - 13:27

Hook & Bae

Les fées existent, j'y crois, j'y crois !


La nuit était tombée depuis quelques heures déjà et l'enfant qui essayait de dormir dans le petit renforcement au fond de la cale, avait toujours les yeux grands ouverts. Un petit sourire aux lèvres, il tripotait son précieux couvre chef avec un léger sourire aux lèvres, espérant que la nuit allait passer rapidement. Et le meilleur moyen était sans doute de dormir, mais le jeune Baelfire était bien trop excité pour tomber dans le monde des songes. Il ne cessait de se retourner dans son petit lit improvisé, pendant de longues minutes, avant de se forcer à fermer les yeux. Il faut dire que les ronflements de l'équipage n'était pas fait pour l'aider. A chaque bruit sonore, il avait envie de rire aux éclats et se pinçait les lèvres avec les dents pour ne pas ricaner. Mais finalement, c'était plus fort que lui, le rire de Baelfire raisonna dans la cale avant que le garçon ne se lève pour courir dans le bateau. Il entra -sans autorisation précisons le, mais cela n'avait pas l'air de le déranger- dans les quartiers du capitaine. Il fit la moue en voyant que celui-ci dormait toujours. Comment est-ce qu'il pouvait dormir dans un moment pareil ? Ah non hein !! Le gamin grimpa sur le lit et le secoua au niveau des épaules, à moitié affalé sur lui.

« Hook !! Hook !! Réveille toi !!! On doit y aller !! Tu as promis !! Hoooook ! »

L'adolescent le secoua avec plus d'hardeur, parlant directement dans son oreille pour être sur qu'il l'entende. Bae faillit d'ailleurs tomber du lit lorsque le capitaine se retourna, de méchante humeur. Il se prit une sale remarque concernant l'heure et le fait qu'il n'ai pas le droit d'entrer ici. Mais ça, Baelfire s'en fichait pas mal, pour le coup. Tout ce qui l'intéressait, c'était de partir en expédition. Même s'il se prenait tous les pièges, il aimait beaucoup lorsque Hook lui proposait de venir avec lui. Il aimait passer du temps avec le Capitaine. Malheureusement, il ne venait pas toujours avec eux. Disons que le crime, pillage et tout, ce n'était pas pour lui. Cela, Hook l'avait bien compris, et malgré cette grande différence de valeur et d'ambitions, les deux restaient très proches. Hook lui permettait d'apaiser sa colère et sa souffrance concernant l'abandon de son père, du moins un petit peu. Il voyait en lui l'espoir d'avoir une nouvelle famille … un nouveau père.

« Mais tu as promis ! »

Oui, il avait promis, mais pas pour cette heure ci. L'adolescent fut contraint de repartir dans la cale, avec sa moue boudeuse. Mais Bae n'avait pas dit son dernier mot, il était tenace ! C'est pourquoi, il renouvela l'expérience toutes les heures. Mais même son côté têtu n'eu pas raison du Capitaine, qui ne céda pas. Bae se dit d'ailleurs, qu'il aurait peut-être du lui faire les yeux doux. Quoi qu'il en soit, Baelfire ne dormit pas de la nuit et lorsqu'au petit matin, il se rendit sur le pont, il était exténué. Les yeux à demi clos, les cheveux encore plus ébouriffés que d'habitude, il s'approcha, en baillant, du Capitaine, qui était à la barre. Il choppa son bras et le serra comme si c'était sa peluche, posant sa tête sur lui.

« Je suis fatiguééééé »

Gonflé ? Oui, un peu. Mais ce n'était pas de sa faute s'il n'était pas arrivé à dormir !! Non mais. Il entendit Smee râler sur le fait qu'il était interdit d'entrer dans les quartiers du Capitaine, et encore moins en pleine nuit. Ce à quoi Bae rétorqua avec insolence qu'il n'avait qu'à mieux surveiller. Les deux ne s'entendait pas trop, ou plutôt, le second du Capitaine ne l'appréciait pas beaucoup, du couple plus jeune n'hésitait pas à lui répondre à chaque remarque. Il n'était pas du genre à se laisser faire non plus, non mais oh !! Il l'entendit d'ailleurs dire à Hook que ce n'était pas prudent de partir seulement eux deux, le gamin risquait de lui attirer des ennuis. Gna gna gna, toujours la même chose. De toute façon, Hook avait fait son choix. Bae attendit que le Capitaine ait le dos tourné pour tirer la langue au second.

Et enfin, ils étaient arrivés. Au moment de descendre du navire, Bae s'arrêta brusquement.

« STOP ATTENDS !! J'ai oublié quelque chose d'important. »

L'adolescent couru dans la cale et reviens un instant après avec son couvre chef sur la tête. Oui, il ne pouvait pas partir sans son chapeau ! Il tira dessus en faisant son habituelle moue boudeuse et consentit enfin à descendre tant bien que mal du bateau. Sans attendre son capitaine, il couru devant lui, s'engouffrant dans la forêt. Bon alors, elles sont où les fées ?

Tout avait commencé lorsque Hook, au cours d'une conversation, avait évoqué les fées. Ce à quoi Bae avait fait les yeux ronds en clamant qu'il n'y avait qu'une seule fée et qu'elle était dans la forêt enchanté. La fée bleue. Il était bien placé pour le savoir. Fée qui lui avait donné un moyen de quitter ce monde magique avec son père … mais ce dernier n'avait pas suivit. Bref, inutile de ressasser ça. Donc Hook avait décidé de lui montrer qu'il n'y a pas qu'une seule fée qui existe et qu'il y en a bien à Neverland. L'adolescent avait hâte de voir cela. Et puis après tout pourquoi pas ? Il avait bien affronté une goule et une araignée géante. Quoi qu'on puisse dire sur lui, il était courageux et coriace ! Pour un peu, il aurait bombé le torse.

Ce qu'ignorait encore Baelfire, c'était bien qu'Hook et les fées … disons qu'ils ne se baladeront pas mains dans la main. Mais pour le moment, il courrait avec insouciance dans les bois, scrutant les arbres.


code by biscotte

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

FOREIGNERS Lost my mind


Informations. :

I'm a pirate

Messages : 1200
Date d'inscription : 17/04/2013
My life

MessageSujet: Re: Les fées existent, j'y crois, j'y crois ! [PV Hook] Mer 23 Avr - 0:17

Il était difficile d'essayer de dormir lorsque comme Killian Jones on avait le sommeil plus que détraqué. Les rêves étaient plus souvent des brides de souvenirs, et si ce n'était pas des cauchemars qui venaient chatouiller son esprit, c'était les insomnies ou les grandes vides silencieux qui ne laissaient qu'une plaie au cœur la nuit et un réveil bien souvent fatiguant. On pouvait conclure sans peine que le capitaine du Jolly Roger n'avait pas vraiment l'habitude de dormir, bien souvent plongé dans un demi sommeil, à l'affut de tous les mouvements aux alentours. Et comme depuis déjà deux heures, il s'attendait à la visite d'un petit garçon qui n'avait de cesse de se laisser happer par l'impatience. Dieu bénisse les enfants si innocents, Bae aurait tôt fait de regretter sa nuit passé à venir réveiller le pirate pour espérer de sa part une réponse positive. Mais il n'avait eut droit qu'à des réprimandes qui allaient d'ailleurs crescendo, bien que le premier réveil avait été le pire. Le gamin avait bien de la chance d'être apprécié par le sombre capitaine Hook, car il aurait tranché des boyaux pour moins que ça. Il avait bien senti le petit arriver d'un pas qui se voulait discret, mais il n'avait pas songé une seconde qu'il viendrait le presser alors que la nuit venait à peine de tomber et qu'il trouvait un peu de sommeil, pour le peu qu'il en avait. S'il en avait eu vraiment l'envie, il l'aurait maudit de bien des manières, voir même le balancer par la planche pour faire un tour dans les eaux glacées de Neverland. Après tout, ça n'aurait pas été la première fois. Killian avait grogné, se demandant un instant ce qu'il avait fait pour mériter un tel traitement alors que le soleil n'était même pas encore levé et qu'il n'était pas prêt de pointer le bout de son nez d'ailleurs. Il avait finalement repoussé Bae en le sommant de retourner se coucher avant qu'il ne s'énerve. Mais c'était trop beau de croire que l'enfant l'écouterait... il était revenu, l'heure d'après, puis l'heure encore d'après...

Cependant, il n'était pas né celui qui arriverait à faire céder Killian Jones pour une malheureuse aventure qui ne devait avoir lieu que dans la matinée. Qui plus est, le pirate avait l'habitude des nuits courtes, mais il était certain de retrouver le gamin dans un état pitoyable au lendemain, et assez bassement, l'idée faisait sourire Hook. Pas d'une manière particulièrement cynique – quoiqu'on ne pouvait lui retirer – mais avec une pointe d'affection qu'il ne pouvait nier avoir vis-à-vis du garçon. Il ne s'était jamais attendu à avoir véritablement ce genre de sentiment envers Bae. Il était le fils de Milah certes, mais il était aussi celui du Dark One, et la haine de Jones était particulièrement forte. Il avait promis de se venger, et il ne pouvait réfuter l'idée qu'il songeait se servir du petit pour parvenir à ses fins. Pourtant, les mois lui avaient montré qu'il tenait à lui, presque comme un petit frère, et parfois même un fils. Hook était bourru, de très mauvais caractère, cruel, pirate et parfois dur dans ses propos. Mais cela ne l'empêchait pas d'avoir des sentiments affectifs bien qu'il préférait les cacher. Il n'avait que trop bien compris la douleur de perdre ceux qu'il aimait, il ne voulait pas renouveler l'expérience. Il n'était pas prêt. Et il n'était pas certain de l'être. Son cœur était brisé, vide, noir, il n'y avait plus rien de bon, et il ne voulait plus ressentir de sentiments comme ceux qui l'avaient poussé à vivre par le passé. S'il en donnait l'image, le capitaine Jones n'était pas vivant. Il survivait. Par la haine. Par la vengeance. Rien de plus.

Killian fut un des premiers levés, avant même que l'aurore n'arrive. Et alors que les premiers rayons du soleil pointaient à l'horizon, il commanda à un de ses hommes d'aller chercher Bae. Le garçon avait voulu jouer au plus malin, il n'aurait donc pas droit à la grâce matinée que Hook aurait pu lui offrir. Le capitaine ne fut donc pas surpris de voir arriver le petit garçon las, les yeux à demi ouvert et les cernes au regard, creuses, signe manifeste qu'il n'avait pas beaucoup dormi. Jones à la barre, il ne dit rien quand le garçon vint se serrer affectueusement à son bras, laissant entendre sa fatigue par un gémissement d'enfant qui fit rire le pirate.

« Il me semble t'avoir laissé une nuit pour te reposer matelot. »

Smee vint bientôt rajouter son grain de sel, et bien que Killian approuvait les dires – il était vrai que personne n'était autorisé à pénétrer ses quartiers privés – il s'amusait silencieusement de voir Baelfire répondre avec insolence et insouciance. Pourtant, il posa la main sur l'épaule du garçon, lui commandant d'aller voir un peu plus loin, aider les autres qui s'afféraient sur le pont. Un instant que le second du navire saisit pour faire part de son mécontentement qui n'échappait pas à Jones.

« Capitaine, ce n'est pas une bonne idée que vous partiez avec lui seulement. Il n'est bon qu'à attirer des ennuis. Et n'oubliez pas que Pan est toujours à sa recherche.
-Du calme Smee, là où nous allons, nous serons protégé de Pan.
-Mais pas de leurs habitantes. »

Il était vrai que les fées – leur forêt serait le port d'attache – n'étaient pas dans les meilleurs termes avec le pirate. Mais il y avait de nombreuses choses intéressantes sur leur territoire, et quelques unes n'étaient pas si mal aimables. D'autres tombaient carrément sous le charme du capitaine. Mais somme toute, elles ne seraient surement pas très contentes de le voir dans les environs. Ce qui n'allait surement pas empêcher Hook d'aller y faire un tour. Et puis il faisait plaisir à Bae de les voir. En parlant de celui-ci, il avait le don de se faire attendre. Killian était déjà dans la barque qui devait les mener à terre quand le garçon s'aperçut avoir oublié quelque chose. Tête en l'air. Il ne revint qu'une ou deux minutes après, son chapeau sur la tête et une moue boudeuse que Hook voyait plus comme une gène, presque une honte de s'être fait remarqué de la sorte. Cette tête disparue bien vite lorsqu'ils accostèrent sur le sable de la plage.

L'île de Neverland était immense, et pour atteindre le territoire des fées, il n'existait que deux chemins. Passer par l'intérieur, ce qui était proprement suicidaire avec un gamin aussi fou que Bae, soit passer par l'extérieur, contourner une grande partie et passer par une partie assez excentrée de la forêt, vide, mais au moins hors de grand danger. Ce que ne semblait pas savoir le jeune homme c'est qu'il faudrait quelques heures avant d'atteindre le cœur du territoire des fées. Rares étaient celles qui se baladaient loin de leur petite maison. Quoiqu'avec un peu de chance ils tomberaient sur une aventurière sortie de son nid pour explorer les environs. En tous les cas, les deux venaient d'arriver sur une toute petite plage qui donnait directement vue sur une forêt très épaisse. Ce qui n'empêcha visiblement pas le garçon de s'y engouffrer une fois pied à terre.

« Bae ! Non reviens ! »

Pourquoi fallait-il toujours courir avec lui ? Pas que Hook voulait donner raison à Smee, mais le pirate n'avait pas tort, le gamin avait le don pour attirer des ennuis là où il n'était pas censé y en avoir.

« Je t'ai déjà dit de m'attendre au lieu de foncer tête baissé dans... - les ennuis oui - ... le danger. »

Il aurait bien aimé soupirer. Bon, il y avait bien pire qu'un ours, certes, c'était une chose. Il y avait pire qu'un ours gigantesque visiblement de très mauvais poil. Mais quand même, c'était comble de mal chance.

Fuir ou combattre ?

_________________


    ❝A man unwilling to fight for what he wants deserves what he gets❞


♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

FOREIGNERS Lost my mind


Informations. :

Spoiler:
 

Messages : 178
Date d'inscription : 16/05/2013
My life

MessageSujet: Re: Les fées existent, j'y crois, j'y crois ! [PV Hook] Mar 1 Juil - 15:15

Hook & Bae

Les fées existent, j'y crois, j'y crois !


Malgré les paroles d'avertissement du capitaine qui lui demandait de ne pas s'engouffrer dans la forêt sans lui, le jeune garçon était déjà en train de courir entre les arbres avec insouciance. Il avait conscience que l'homme qu'il considérait comme son père allait le disputer, mais il avait besoin de se dégourdir les jambes, sentir l'air frais et la nature autour de lui. Baelfire avait besoin de se sentir vivant, car sa vie était tout ce qu'il lui restait, bien qu'il se demandait encore comment est-ce qu'il allait la construire. A cette pensée, il se retourna et sourit au Capitaine Hook. Un sourire rempli de tendresse et d'espoir. Une chose est sur, il voulait que Jones fasse partie intégrante de sa vie. Bien que parfois il soit un peu sévère avec lui, mais ça ne le dérangeait pas outre mesure. Bae avait besoin d'être cadré, de sentir cet instinct paternel protecteur. Car l'autorité faisait partie de la protection.

« Mais je suis là, je t'attend plus loin » Fit Baelfire avec enthousiasme.

Bon d'accord, c'était vraiment contradictoire avec la protection qu'il demandait mais passons. Mais Hook le rattrapa rapidement, le réprimandant immédiatement. Il lui avait déjà dit un nombre incalculable de fois de ne pas courir vers le …. danger. Le petit brun se stoppa brusquement et écarquilla les yeux en voyant l'ours devant lui. Il retient son souffle et recula d'un pas. Évidemment, le jeune ado marcha sur une branche sur le sol, qui craqua et attira l'attention de la bête. Cette dernière se montra immédiatement agressif, montrant les crocs.

Baelfire n'eu pas le temps de courir vers son protecteur que déjà la bête couru vers lui et lui bondit dessus. L'enfant tomba par terre, écrasé par le poids de l'animal. Bon au moins, il ne s'était pas prit un coup de griffe, ni un coup de mâchoire. Il toussota, entièrement recouvert par l'animal qui s'était ni plus ni moins étalé de tout son long sur lui. Il resta un moment sans bouger, mais il savait bien qu'il allait devoir réagir avant d'étouffer. Qu'est-ce que ferait Hook à sa place ? Un coup de crochet ? Oui mais lui, il n'en avait pas ! Non, il avait deux mains … Mais … Mais, il avait toujours ça. Baelfire se débrouilla pour bouger sa main et tirer la dague que lui avait donné Hook il y a de cela quelques mois. La lame s'enfonça dans le ventre de l'animal et remonta sur le haut. L'ours poussa un crie d'agonie, frissonna, puis cessa de bouger.

L'enfant poussa sa victime de toutes ses forces pour se libérer du corps de l'ours et se redressa en position assise. Il regarda Hook avec de grands yeux horrifiés, le corps couvert de sang … Un sang qui ne lui appartenait pas. Non non non non … Pauvre bête ! Il savait que l'ours avait agit par instinct et Bae ne supportait pas de faire du mal à un être vivant

« Non non non non non …. !!! »

Il s'agenouilla sur le sol, prêt de l'animal, posant ses mains sur la plaie béante, comme s'il essayait de le refermer, en vain, puisqu'il n'était déjà plus de ce monde.

« Je ne voulais pas …. Je … Je n'avais pas le choix …. Je ne savais pas quoi faire d'autres … Je …. Je suis désolé …. »

Effondré, Bae ne prêtait même pas attention à l'autre Ours qui s'approchait, poussant un hurlement en voyant l'autre bête morte. C'était sans doute le mâle à en juger par sa taille. Bae se figea alors que l'ours bondit dans sa direction. Il ferma les yeux, bien qu'Hook lui avait toujours répété de ne jamais resté inactif face au danger. Son coeur battait toujours plus vite et pourtant, le coup ne vient pas.


code by biscotte

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


Informations
My life

MessageSujet: Re: Les fées existent, j'y crois, j'y crois ! [PV Hook]

Revenir en haut Aller en bas
 

Les fées existent, j'y crois, j'y crois ! [PV Hook]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Perte des données sur XP. Possibilité de récupération ?
» Dernière version logicielle Bbox TV fibre
» [résolu]Connexion entre 2 PC avec cable croisé
» Je crois que j'ai été vérolé....
» Bbox fibre tres haut debit... Non je crois pas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Neverland :: “ Neverwood ”-