RSS
RSS



 

Partagez | .
 
 Retrouvailles mouvementées [PV Hook]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

STORYBROOKEBelong the curse


Informations. :
Messages : 35
Date d'inscription : 26/06/2013
My life

MessageSujet: Retrouvailles mouvementées [PV Hook] Mer 2 Oct - 19:11


Voilà maintenant quelques mois que la malédiction est brisée. Dès cet instant, les souvenirs étaient revenus pour chaque personne de Storybrooke. Donc évidemment, je n'échappais pas à la règle ! Toute ma véritable vie me revenait en mémoire. Michael Darling, Wendy, Bae, l'Ombre, Neverland, les indiens, les Perdus, les Pirates … Hook. Non, non pas Hook !!!! Ce n'est pas vrai ! Ce fut un choc pour moi. Le Capitaine Hook était la personne que j'idolâtrais le plus au monde. Il n'y a pas de toute, je suis son plus grand fan. Mais il n'est pas ici … Ce qui veut dire qu'il est …. qu'il est …. CRAC !! C'est le bruit de mon coeur qui se déchire ! Mort ! Hook et son crochet sont morts ! Hook et son navire ! Hook et sa veste ! Hook et son épée ! Hook et sa culotte ! Il ne reste plus rien d'eux, envolés en poussière, explosés en morceaux, ayant subit la destruction du royaume enchanté. La sensation de perdre son repère est juste horrible. Le pirate est celui qui m'a apprit à me battre, comme à me protéger, lui qui m'a montré comment survivre dans un monde horrible. Certes, aujourd'hui, il n'était plus question d'affronter un quelconque danger, mais je préférais de loin combattre un kraken aux côtés du Capitaine plutôt que de manger une assiette de pâtes à la bolognaise à Storybrooke ….. Remarque, cette affirmation mérite réflexion. Finalement, je vais peut-être prendre l'assiette !

C'est donc par respect, par nostalgie mais également pour le remercier de tout ce qu'il avait fait pour moi qu'afin de lui rendre hommage, je me suis rendu dans le cimetière avec une pelle ainsi que du bois et autres matériaux. Dans un petit coin reculé, je m'occupais de lui faire une petite tombe à l'aide de la terre, des cailloux, de roches, des bois et d'autres petites choses. Évidemment j'avais marqué le nom de mon cher « Papa Ours ».

Spoiler:
 

Et depuis ce jour, pendant les mois qui suivirent, c'est quotidiennement que je me rendais à sa tombe pour lui adresser quelques petites paroles, en plus de lui donner une petite fleur. Bon inutile de vous cacher qu'au jour d'aujourd'hui, les fameuses fleurs étaient en sale état, mais bon, c'est l'intention qui compte.

Et comme en ce moment, il se passait quelque chose de brusque dans ma vie, comme le retour de Wendy que je croyais morte, je m'empressais alors de courir jusqu'à la tombe de mon idole pour lui raconter tout ce qu'il s'était passé. Bon évidemment, il ne pouvait pas m'entendre mais passons, ce n'est qu'un détail. L'importance est que ça me soulage et je continue de lui faire partager ma vie ! … Même si là, le partage ne marchait pas trop. Ce qui ne m'empêchait pas de parler pendant des heures. Mais voilà, ce soir là, le temps était contre moi, il pleuvait à torrent, ce qui me fit tousser, trempé de la tête aux pieds. Est-ce là un message d'Hook venu du ciel ? Il voulait que je parte ? Instinctivement je le relevais la tête vers les sombres nuages. Oui, c'était bien un message de mon Capitaine ! Ma réponse à mes paroles !!! IL M'A ENTENDU !!! Je savais qu'Hook était exceptionnel ! Au point d'entendre ce qu'il se passait dans un autre monde ! Super Capitaine !! Et son message, je venais de le comprendre également, finalement c'était logique ! Il voulait me faire comprendre ceci « Mon Petit Michael Chéri, ne t'en fais pas, tu es assez fort pour surmonter toutes les tempêtes, profite de ta vie ». Mais oui !!! Les tempêtes, on n'en a déjà affronter, ce qu'il me montrait à travers toute cette pluie !!! Tu as raison Capitaine !!! Une nouvelle vie de famille ne me fait pas peur !! Je me relevais brusquement, en levant les poings vers le ciel !

« OUI JE PEUX SURVIVRE A TOUT !!! VOUS AVEZ RAISON !!!! »

Et c'est à ce moment là qu'un éclair foudroya le seul juste devant moi, sur l'arbre. Heureusement j'avais reculé à temps et je ne fus pas toucher. OUF ! Mais oh c'était quoi ça ?! Le Capitaine ? Il est agacé ?! Okey je me calme promis, j'arrête de crier, ne vous fâchez pas, stop Capitaine Hook !!

Puis soudainement, je me figeais sur place. Des bruits de pas retentissaient derrière moi et lentement je me retournais, trempé de la tête aux pieds, le coeur battant à toute allure. Et là, je le vis ! Mon coeur ratta un battement alors que j'écarquillais les yeux. Puis je fus saisie d'un long frisson avant de me mettre subitement à hurler à plein poumons, à cause du choc et de l'émotion.

« AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!!!!!!! UN FANTOOOOOOME !!!!!! »

C'était l'éclair !!! Il avait fait venir Hook jusqu'ici !! Je le savais, ma vie l'interessait trop, alors il voulait m'emmener avec lui pour que je continue de lui parler ! C'est parce qu'hier je ne suis pas venu alors il est fâché ! Mais j'étais avec Wendy. Brusquement, je m'accroupis devant cette silhouette que je connaissais parfaitement et lui agrippais les jambes.

« PARDOOOOON !!! Je suis désolé !!!!! Alors ne m'emmener pas dans le ciel avec vous !!! Je suis bien ici !!! Pardon Papa Ours !!!! »

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

FOREIGNERS Lost my mind


Informations. :

I'm a pirate

Messages : 1200
Date d'inscription : 17/04/2013
My life

MessageSujet: Re: Retrouvailles mouvementées [PV Hook] Lun 18 Nov - 23:58


Des jours qu'il n'avait rien de véritablement précis à faire. Curieusement, avant qu'il ne prenne conscience de ce qu'il ressentait pour Emma, les choses étaient plus faciles et paradoxalement moins ennuyeuses. Killian n'était pas un feignant de nature, il avait horreur de ceux qui ne glandaient rien, et les malheureux pirates de son équipage qui avaient dérogé à cette règle s'étaient retrouvés avec en premier lieu un avertissement bien senti, et dans un second temps, un bain de minuit dans la mer glacée. Rien de mieux pour pousser ses hommes à se dépasser, et Dieu sait que durant leurs plusieurs siècles à Neverland, beaucoup étaient passé par dessus le bord par surprise et étaient revenus la queue entre les jambes. De bons souvenirs, en quelques sortes. Hook n'était pas non plus tyrannique – d'aucun n'oseraient le dire en tout cas, et surtout pas ses hommes – il estimait juste qu'il y avait des règles et des formes à maintenir. Gentleman avant tout, il ne fallait pas oublier cet aspect là du pirate, bien qu'il aie souvent la tendance de le tourner à son avantage. La question était de savoir qui n'aurait pas fait de même ? La liste était vide. Sans doute. En tous les cas, Killian était plus ou moins condamné à passer ses jours sur son navire, et quand l'occasion se présentait à lui, il filait en ville rechercher ses pirates. Il évitait cependant le plus possible, son apparence n'étant pas des plus discrète, et il ne voulait pas prendre le risque de retomber face à Jim Hawkins. Il n'avait pas peur d'elle – la bonne blague – mais il apprécié l'idée de ne pas poser plus de problème à Emma qu'il n'en avait déjà causé. Il n'était pas sourd et encore moins aveugle, il savait qu'au moins un des parents de la jeune femme était au courant de la relation qu'elle entretenait avec lui, et il n'avait pas envie de leur donner raison de le critiquer. Après tout, l'argument « c'est un pirate dangereux fou et sanguinaire » suffisait bien à mettre en valeur sa réputation peu glorieuse. Et malgré tout ce qu'on avait à dire sur lui, Jones n'était pas du genre à regretter ses actes, encore moins nier les légendes qui tournaient derrière lui. On ne l'aurait de toute façon pas cru si il tentait de se justifier (avait-il seulement l'envie de le faire ?).

Que faire quand rien n'avait d'intérêt dans des journées trop longues ? Emma venait bien le voir assez régulièrement puisqu'il ne pouvait pas le faire lui même, mais sur vingt quatre heures moyennant sept jours par semaines, il était difficile de la réserver tout le temps. Donc... il attendait, l'ennui pesant mais n'ayant d'autres choix. Il avait curieusement l'envie que les choses changent, trahir définitivement Cora notamment qui n'était pas revenue depuis un bon moment. Enfin, ce n'était pas comme si elle importait. Peut être était-elle morte depuis le temps ? Non, c'était trop de rêver. Il n'avait pas non plus envie de la revoir cela dit. Le soir n'allait pas tarder à tomber, et si le soleil était encore présent, il n'avait guère d'importance lorsqu'on voyait les nuages noirs qui s'amoncelaient, humide d'une pluie qui allait surement se déverser dans peu de temps. Alors pourquoi le capitaine du Jolly Roger était-il dehors à ce même moment ? Les balades n'étaient guère son genre, encore moins le tourisme, et pourtant il était dehors, à l'orée d'un cimetière d'où il avait vu quelques minutes auparavant un jeune homme passer. C'était pour ce même type qu'il était ici à vrai dire. Il était certain de connaître ce visage enfantin, partiellement l'air con mais pas méchant. Il aurait juré sur sa seconde main que c'était le jeune Michael, un des derniers membres de son équipage recruté, il y avait de ça bien des années cependant. L'échelle d'âge était difficile à établir dans le cas présent, mais passons, ce n'était pas le plus important. Ce qui était notable cependant, c'était que ce jeune homme était membre de son équipage et qu'il n'avait pas encore eu l'occasion de le reprendre à son bord. Peut être était-ce l'occasion. Connaissant le jeune homme et la vénération qu'il lui portait, il n'avait pas de grand doute sur la question.

Et voilà qu'il se mettait à pleuvoir au même moment... pour quelques gouttes, il n'allait pas s'effrayer. Même si comme il fallait s'y attendre, c'est un torrent de pluie qui se déversa sur la petite ville, et Hook ne pouvait pas vraiment échapper à l'eau, en pénurie de cachette pour s'abriter. Ce n'était que de l'eau... Froide.

Quoique... Killian ne s'était pas attendu à voir ce qu'il vit. Resté en retrait, il observait néanmoins ce qui se passait, et surtout... surtout ce que faisait Michael. Et si cela ne le surprit pas venant de lui, ça n'empêcha pas Hook de rire de la bêtise. Il ne l'avouait pas au fond, mais il était touché qu'on pense encore à lui comme ça. Sauf peut être pour la partie où on le croyait mort, mais il pouvait faire exception, après tout, il ne faisait pas parti de Storybrooke et voilà vingt huit ans qu'il était porté disparu.
A qui parlait-il ? N'était-ce pas ce à quoi il pensait ? Un sourire moqueur se forma sur les lèvres du pirate qui observait silencieusement la scène peu commune. Si il s'était attendu à voir ça... non, il ne l'aurait pas cru. On lui parlait au delà de la mort, du moins, ce que croyait Michael. Le jeune homme n'avait jamais été très malin, mais il gardait surtout en lui les séquelles de Neverland, après tout, ce n'était qu'un enfant dans le corps d'un homme adulte, rien de plus, grandit par la magie pour survivre dans le monde de la piraterie. Et aussi parce qu'il avait souhaité se cacher de Pan, mais c'était une tout autre histoire. La foudre s'abattit sans sommation sur un malheureux arbre proche de Michael. Peut être était-il temps de se rapprocher. Killian n'entendait déjà plus ce que disait son marin, tant le vent s'était mit à souffler fort, et les éclatements de la pluie brouillaient le reste de l'écoute. La seule chose dont il fut certain, c'est que lorsque Michael se retourna pour lui faire face, il se mit à crier d'une force qui arrêta sur place le capitaine, interloqué.

Il avait comme l'idée que quelque chose allait se retourner contre lui. Et il eut la confirmation quand le jeune homme se jeta à ses pieds pour lui saisir les jambes et le supplier. Il grogna, tentant de reprendre son équilibre :

« Michael, arrêtes, c'est bien moi ton capitaine, et je ne suis pas mort. Lâche moi avant queeeeeeee... »

Il n'eut pas le temps de terminer qu'il se retrouva à terre, rencontrant le sol terreux sans vraiment trop de douleur – bien qu'il avait l'impression de beaucoup rencontrer la terre ces derniers temps... - mais sans parvenir à échapper à la boue. Si encore ça s'était arrêté à ça, Killian aurait pu éviter de sortir de ses gonds. Et par tous les Dieux de la mer, il ne pensait pas s'énerver lors de retrouvailles avec un membre de son équipage, mais le fait que Michael tombe littéralement sur lui, limite à cheval et lui coupant le souffle, Hook n'était pas certain d'avoir assez de patience pour le supporter. Encore moins de se voir affubler d'un surnom aussi ridicule que... Papa Ours. Celui là, il l'avait oublié, et à raison.

« Tu as exactement deux secondes pour te relever et t'éloigner de moi. IMMÉDIATEMENT ! »

Il voulait un fantôme prêt à l'emmener dans le monde des morts, il l'aurait. Il se releva, les côtes endoloris mais pas trop amoché. Il était trempé, boueux et dans un état pas tellement digne de lui, démontrant plutôt une négligence de sa personne alors que Killian était l'inverse, préférant se montrer dans ses plus beaux atours. Enfin là, ce risquait d'être difficile, et la seule satisfaction qu'il pouvait retirer c'était que Michael n'était pas mieux lotis. Le ton toujours grognant, mais néanmoins plus calme et posé, il reprit la parole.

« Tu n'as pas changé Michael, toujours aussi emporté et empoté. Je dois dire que je ne sais pas si c'est flatteur pour moi de savoir que tu me pensais mort. »

_________________


    ❝A man unwilling to fight for what he wants deserves what he gets❞


♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

STORYBROOKEBelong the curse


Informations. :
Messages : 35
Date d'inscription : 26/06/2013
My life

MessageSujet: Re: Retrouvailles mouvementées [PV Hook] Sam 14 Déc - 16:06


Alors qu'il restait accroché aux jambes du fantôme de son capitaine, celui-ci prit la parole, défendant son identité. Michael frissonna de la tête aux pieds, terrifié. Un fantôme qui parlait ! Il était vraiment venu le chercher, c'est sur, c'est la fin ! Il allait disparaître sous terre, parmi les vers de terres et les asticots qui deviendront ses nouveaux meilleurs amis, alors qu'en haut, personne ne le pleurait. Ou peut-être que si en fait : Wendy. Mais elle n'aurait pas l'idée de retourner le cimetière pour le retrouver. C'était vraiment la fin. Adieu Storybrooke, il t'aura aimé jusqu'à la fin ! Ou pas ! Le blondinet resserra son étreinte contre les jambes de Ghost Hook, implorant son pardon, formulant des paroles rapides et indéchiffrables. Puis ce qui devait arriver, arriva. Ils perdirent l'équilibre et Hook tomba par terre, sur le dos, alors que Michael lui, se retrouva sur lui, le tout accompagné de la pluie qui faisait ravage, la terre se mélangeant avec la boue. Le temps semblait s'arrêter alors qu'il regardait le plus vieux en clignant des yeux, pris d'un doute. Sans doute à cause du regard trop vivant qu'il lui lançait et de la colère trop intense.

« …. Oups ? »

Ce fut le timbre de sa voix qui lui confirma que Ghost Hook était peut-être au final Human Hook ! Alors qu'il lui hurla dessus, avec autorité et colère, Michael prit la menace au sérieux et se releva rapidement, le laissant libre de ses mouvements. Le jeune adulte frotta sa chevelure blonde salie par la boue et éternua sans retenue, ni mettre sa main devant sa bouche. Il renifla alors qu'Hook prit de nouveau la parole. Empoté, blablabla, ça faisait longtemps que Michael ne faisait plus attention aux remarques de son capitaine ou de qui que ce soit. De toute façon pour le vexer, il fallait vraiment taper fort. Il frotta son nez avec sa manche avant d'adresser un grand sourire au brun. Ce sourire si franc et naturel, qui paraissait parfois un peu béa mais qui ne dissimulait pas la tendresse de son coeur ou sa sincérité.

« Vous avez raison, c'est bien vous ! »

Quel sens de l'observation Michael, c'est chouette ! Mais la prochaine fois, peut-être que tu devrais le comprendre AVANT de le faire tomber par terre, ce serait tout aussi cool, même plus. Mais bon, ce qui est fait, est fait, inutile de revenir la dessus.

Le jeune homme leva les yeux vers le ciel, recevant sans y prêter attention, la pluie qui tombait à torrent sur son visage. Ce qui n'empêchait pas le cadet des Darling de sourire, avant de soupirer, soulager et heureux. Pour une raison qui lui échappait, la vie se montrait bien délicate avec lui ces temps-ci. Qu'est-ce qu'il avait fait pour recevoir autant de cadeaux ? Tout d'abord la fortune qui lui arrivait dans la boutique, puis ses retrouvailles avec Wendy et maintenant Hook. Une force supérieur ne voulait pas le voir malheureux, c'était évident. Il ne pouvait se permettre de rêver mieux. Beaucoup lui avait été accordé.

Le sourire du garçon s'élargit alors qu'il reporta son regard sur Hook.

« Capitaine … Vous allez me massacrer mais tant pis !! »

Bon au moins, il l'avait prévenu. Ca lui laissait donc un quart de secondes pour se préparer au câlin qui allait suivre. En effet, pour ne pas changer, le blond passa ses bras autour de la taille d'Hook pour se serrer contre lui, l'espace de quelques secondes, comme pour être sur qu'il n'allait pas disparaître, que ce n'était pas une illusion ou un rêve. Et puis aussi … Parce que même si Hook n'était pas quelqu'un de tactile, en tout cas certainement pas avec les membres de son équipage, le jeune homme avait retrouvé sa famille. Wendy certes, mais Hook aussi. Un câlin de retrouvailles qui ne s'éternisa pas. Michael n'était pas fou au point de provoquer délibérément la colère du capitaine. Aussitôt sa marque d'affection accomplie, il recula immédiatement pour ne pas être étouffant. Chez Michael c'est du rapide et bien heureusement.

« Bon retour parmi nous, capi..... »

Il ne finit pas sa phrase et regarda la tombe qu'il avait construit, et se sentant soudainement bien bête, il enleva rapidement sa veste, quitte à prendre froid, et la jeta sur la tombe, pour cacher les écrits qui pourraient passer comme une impolitesse.

« Comment ? Pourquoi ? Je vous croyais mort …. qu'est-ce que vous faites ici ? Depuis quand ? Qu'est-ce que vous êtes devenu ? Où est le navire ? Vous avez récupéré les membres de l'équipage ? Vous êtes en mission c'est ça ? Une nouvelle quête ? Y'a un trésor caché à Strorybrooke ? Vous voulez peut-être mon nounours !!!! Mais non vous ne l'aurez pas, il est à moi !! Fallait pas faire tout ce chemin pour ça parce que vous voyez …. »

Et le tout sans prendre le temps de s'arrêter de parler pour respirer ! On se demandait comment il faisait ! Mais sa conversation sans queue ni tête durait encore quelques minutes, avant d'être une nouvelle fois interrompu par la foudre (à remercier ?) qui percuta de nouveau le sol, autour d'eux.

Michael cria en sursauta brusquement, mais encore une fois, pas de blessé, la chance leur souriait. Ou se moquait d'eux, au choix. Parce que soudainement, le sol se fissura autour d'eux et Michael eu un sourire béant en pointa le sol du doigt.

« Ah ah regardez ! C'est en train de craquer ! »

Encore une fois, quel sens de l'observation, merci Michael. Et comme il l'avait dit, le sol craqua et BOUM !!! Ils tombèrent dans les sous terrains. Michael roula sur le sol et entendit un CRAC qui résonna dans les tunnels sombres. C'est quoi ça ? Son bras ? Le blond grimaça et toussa à plusieurs reprises avant de se redresser en position assise. Il y eu un long moment de silence. Hook était en colère ? Pourtant pour ce coup là, ce n'est pas de sa faute. Juste sa poisse …. mais pas lui … Le plus jeune tenta de détendre l'atmosphère.

« Au moins, la pluie n'est plus un problème maintenant …. »

Michael essaya de lever le bras mais ….

« ….. Vous ne trouvez pas que mon bras a un angle bizarre ? »

Ah ça venait de là, la douleur ? En effet, son bras tordu lui faisait souffrir, et il préféra ne pas songer à la douleur qu'il ressentirait lorsqu'il faudrait le remettre en place. Il en frémit d'avance et releva la tête avant d'écarquiller les yeux, en regardant derrière Hook.

« AAAAAAAAAAAAAH DERRIERE VOUUUUUUS !!!!!!!! »

Dans le renforcement du mur, un squelette était incrusté. Beuuuurk !!! Michael frôla l'arrêt cardiaque. Quelque chose de banale pour un pirate, mais le blond n'était plus vraiment habitué.

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

FOREIGNERS Lost my mind


Informations. :

I'm a pirate

Messages : 1200
Date d'inscription : 17/04/2013
My life

MessageSujet: Re: Retrouvailles mouvementées [PV Hook] Jeu 16 Jan - 18:44


Ce n'était peut être qu'une impression... oui, ce devait sans doute être ça... Michael n'était pas assez fou pour délibérément ignorer les propos que tenait son capitaine malgré le fait qu'il les ait entendu mille et une fois. Non, c'était qu'une impression... quoique. Killian n'avait plus l'habitude de faire véritablement face au caractère de ses différents matelots. Plus encore pour Michael qui était l'un des plus compliqué à gérer, pas le plus efficace ni le plus courageux, empoté et maladroit, pas franchement discret et par dessus tout pourvu de l'âge mental d'un gamin de 6 ans. Ce qui n'était pas pour aider dans l'équipage et pourtant... et pourtant oui, il avait trouver sa place sur le Jolly Roger. Il y avait beaucoup de chose à redire à ce que le jeune homme faisait, de son efficacité ou de ses capacités limité, mais il avait ce petit quelque chose qui avait toujours plu à Hook et avait incité de dernier à laisser une chance au garçon. Il était monnaie courante que le capitaine n'avouait à personne son affection pour les membres de son équipage, mais Michael, malgré la froideur que mettait Killian entre chacun des matelots et lui, ne se gênait guère pour rentrer dans le tas, mettre les pieds dans le plat ou encore enfoncer les portes grandes ouvertes. Cette gaminerie qui le caractérisait faisait sa plus grande faiblesse, mais aussi sa force, car envers et contre tout, Michael était plus que imprévisible. Savoir ce qu'il allait faire était un miracle. Et il n'était finalement pas si mauvais combattant. Il avait beaucoup changé depuis ses débuts. Sans doute avait-il encore changer après cette malédiction... de là à savoir de quelle manière, Hook ne pouvait le deviner.

C'était bien parce que Michael était un insouciant qu'il se permettait ce genre de commentaire devant Killian. Non pas que le jeune homme sous estimait son capitaine ou estimait très largement sa patience, mais c'était dans sa nature, et ça par contre, ça n'avait pas changé en plusieurs siècles. Et si d'un côté Michael s'en souciait, Jones avait prit l'habitude lui aussi de passer outre au lieu de s'énerver. Le cas précédent avait été un peu particulier, et on ne pouvait lui reprocher d'avoir gueulé suite à la chute qu'il avait encaissé. Il leva les yeux au ciel fasse à la remarque et ne s'ennuya pas de continuer sur sa lancé. Le jeune homme savait déjà tous ce que son capitaine aurait pu lui dire, c'était monnaie courante si l'on peut dire. Mais cela ne voulait pas dire qu'il excusait toutes ses impertinences. Il aurait pu le tuer oui, mais il réagit hélas trop tard, comme l'avait prévu Michael qui lui sauta dessus pour le prendre dans ses bras, ce par quoi Killian répondit par un recul bloqué et des paroles prononcés un peu rageusement, plus parce qu'il avait honte de s'être laissé prendre que par l'action en elle même.

« Ça suffit lâche moi ! »

Et heureusement, le jeune homme ne s'attarda pas. Non, Jones n'était pas du tout friand de ces petites preuves d'affection. Il préférait user de l'expression « qui aime bien châtie bien » avec ses hommes, et ceux ci avaient toujours compris, pas besoin de plus. Ce n'était pas tant que ça le gênait, quoique si, mais il était le capitaine, et il préférait garder ce sentiment de supériorité sur chacun de ses pirates. Point. À nouveau, il ne s'attarda pas en menaces, Michael avait déjà bien compris et savait que pour ce petit mouvement, il ne serait pas forcément puni. Killian avait bien d'autres chats à fouetté, et il pouvait comprendre la joie que ressentait ses matelots à revoir leur capitaine sain et sauf après 28 ans sans lui.

Ah, c'était là que le vrai Michael reprenait position, l'enfant qui passait du coq à l'âne dans une seule discussion sans laisser à quiconque le temps de répondre à ne serait-ce qu'une question. Le début avait été plaisant à entendre, ce signe de bienvenue, mais la suite lui parue tout de suite décousue, un peu bordélique et bancale, et surtout impossible à comprendre tant le jeune homme se perdait dans ses mots. Entre deux phrases, il cru entendre « navire », « trésor », « Storybrooke » et... « nounours », sachant que pour ce dernier mot, le capitaine n'était pas foutu de comprendre ce qu'il foutait là, mais ça ne semblait pas de grande importance. Mais force était de constater que la patience de Killian s'échauffait, et la nature de son côté, lorsqu'il prononça un tonitruant : « Tais-toi ! » la foudre s'abattit à côté, faisant sursauter chacun des deux hommes. Ça devenait dangereux ce soir... ce qui n'était pas sans rappeler quelques aventures à l'époque de Neverland qui n'avaient cessé de le surprendre...

Et curieusement, il y avait encore quelque chose qui clochait... pourquoi fallait-il que cela tombe toujours sur lui, il n'en savait rien, mais Hook estima finalement qu'il était peut être bien maudit par la malchance. Rien ne pouvait expliquer sinon cette fissure qui s'étendit jusqu'à eux, créée par la foudre qui juste avant était tombé. On ne pouvait pas dire en plus que Killian était tombé sur le meilleur partenaire pour une aventure... pas quand celui ci s'étonnait avec amusement de voir le sol se craqueler.

« Michael, ce n'est pas norm... »

Le matelot tomba en premier dans le gouffre, bientôt suivit contre son gré par le capitaine, tous deux tombant dans des galeries que Hook n'imaginait pas trouver sous la ville. Il n'eut pas le temps de les admirer ou de s'en étonner qu'il percuta de nouveau avec violence le sol, sa tête heurtant dans la chute finale le mur, le laissant sonné et dans les vapes. Qui sait combien de temps il resta là, au sol, à tenter de reprendre sa respiration et calmer la douleur en faisant le moins de mouvements possible. Il ferma les yeux avec vivacité quand la voix bruyante de Michael retenti, la tête encore vibrante de douleur, comme si un marteau avait décidé de s'y incruster pour taper sur le crâne. En vérité, Killian n'avait pas la force de bouger, il était fatigué, et vraiment, sa tête le faisait souffrir. Il ne savait pas ce qu'il en était, il sentait qu'il s'était ouvert, surement rien de très grave, mais bon dieu, il n'était pas capable de se mouvoir sans réveiller un mal de crâne sans précédent. Il en avait connu des comme ça, mais à chaque fois, ça ne se présentait pas de façon agréable. Il garda les yeux fermé, juste... quelques instants.

_________________


    ❝A man unwilling to fight for what he wants deserves what he gets❞


♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

STORYBROOKEBelong the curse


Informations. :
Messages : 35
Date d'inscription : 26/06/2013
My life

MessageSujet: Re: Retrouvailles mouvementées [PV Hook] Mar 6 Mai - 23:09


Le coeur du jeune homme battait à toute allure, terrifié, il ne bougea pas, observant le squelette devant lui, comme s'il s'attendait à ce que la momie se mette soudainement en mouvement. Si c'était le cas, il ne valait mieux pas imaginer la réaction de Michael. Mais heureusement pour tout le monde, le cadavre resta … bah ouais, mort. Le blondinet pu donc enfin avoir le loisir de s'inquiéter du manque de réaction de son capitaine. Il baissa la tête pour le voir toujours allongé à ses côtés. Il n'avait pas l'air en forme. De la fièvre ? Il avait prit un mauvais coup ? Pour la première fois depuis bien longtemps (ou depuis toujours), il resta silencieux, les yeux exorbités par la stupeur. Que faire ? Il ne savait pas … D'habitude, c'était Hook qui prenait les initiatives et en plus c'était il y a bien longtemps …

« Capitaine …. Capitaine …. »

Michael le secoua doucement et en l'entendant grogner, il se stoppa brusquement dans ses mouvements. Il ne savait pas s'il devait être effrayé ou soulager parce que s'il grognait. Au moins c'est qu'il était conscient et surtout en vie. Mais d'un autre côté, il voyait bien qu'il n'était pas en état de bouger, et que par conséquence, il allait devoir gérer ça.

« Capitaine … Qu'est-ce que je dois faire ? Qu'est-ce que je dois faire ?? »

On entendait bien la panique dans le timbre de la voix et pourtant pour une fois, il tenta de se maitriser. Ce n'était pas le moment de céder à la panique. Son coeur continuait de battre à tout rompt et son corps tremblait. Il s'efforça à respirer plus calmement puis se pencha de nouveau vers Hook. Il essayait de voir où il avait mal. Le capitaine allait grogner mais il fallait qu'il vérifie. Il leva doucement son bras gauche pour voir s'il n'avait aucune blessure et lui fit aussi serrer ses doigts, insistant à plusieurs reprises, pour voir s'il était bien libre de ses mouvements. C'est avec délicatesse qu'il fait la même chose avec le bras droit, ainsi qu'avec les jambes, en prenant soin de ne pas être brutal. Le garçon était au bord des larmes et reniflait doucement. Il ne savait pas trop comment s'y prendre. D'habitude, c'est plutôt de lui qu'on s'occupe, tel un enfant qui avait besoin de la protection d'un adulte. Même en tant que pirate, il avait toujours eu l'appuie de l'équipage, étant le plus jeune des marins, et toujours sous le contrôle d'Hook qui lui laissait sa chance.

Il inspira un bon coup et se pencha de nouveau vers son capitaine pour poser la main sur son front. Il était brulant. Avec inquiétude, le jeune homme passa ses mains sous son crane puis regarda ses paumes en sang. Il se releva d'un bon. A la vue du sang, il sentit son coeur se serrer brutalement. Non pas parce qu'il en avait la phobie, après tout, il a fait dans la piraterie, mais plutôt parce que ce sang venait du crane de son précieux capitaine. Il avait à cet instant si mal au coeur qu'il avait l'impression que c'était lui qui était blessé et non le contraire. Il ouvrit la bouche, mais aucun son n'en sortit. Michael se redressa et tourna en rond, marmonnant dans sa barbe inexistante. Avec le poignet, il essuya ses yeux larmoyants, en reniflant une nouvelle fois.

Enfin, il retourna auprès du Capitaine Hook et s'accroupit à ses côtés. Malheureusement, il s'était débarrassé de sa veste tout à l'heure pour cacher la tombe improvisée de 'Papa Ours'. Donc à la place, il enleva son haut à manche longue, et ce avec difficulté, n'oubliant pas que son bras était toujours tordu, au niveau de l'épaule, et il n'avait pas l'intention de le remettre en place. Son t-shirt enlevé, il le plia et le passa doucement sous la tête du Capitaine, pour que sa plaie ne soit pas à même le sol.

Il se mordit les lèvres jusqu'au sang, alors qu'une seule et unique larme coulait le long de sa joue.

« Capitaine … Vous restez avec moi d'accord !! Ouvrez les yeux !! … Papa Ours !!!! Ouvre les yeux … Papa …. Je ne veux pas vous perdre !!! »

Le jeune homme ne se rendait pas vraiment compte de la manière dont il venait de l'appeler, ni de ce qu'il lui disait. Il avait juste … tellement peur. Il le secoua doucement pour le garder éveiller puis soupira. Michael releva les yeux … Non, non il ne pourrait pas grimper pour aller chercher du secours. Pas avec son bras blessé, ce n'était même pas la peine d'y compter. C'était trop haut et trop fastidieux pour lui. Michael connaissait ses limites et là, il ne pouvait pas se permettre de jouer au warrior, pas quand la vie de son capitaine était en jeu. Il serait tout seul, peut-être qu'il aurait prit des risques inconsidérés, mais là, il préférait rester raisonnable.

S'il voulait aider Hook, il allait devoir prendre les choses en mains, et gérer en faisant de son mieux. Bon, ils étaient dans les sous terrains, il devait forcément y avoir une autre sortie. Il allait devoir s'aventurer seul dans les tunnels, parce qu'il ne pouvait pas déplacer le capitaine alors qu'il était blessé, s'il n'était pas sur du chemin. Mais il devait également faire attention à ne pas mettre trop de temps, il ne voulait pas le laisser seul, de peur qu'il perde de nouveau connaissance, ou pire …

« Ca va aller … Je vais gérer … Vous allez être fier de moi Capitaine … Je … Je … Je vous le promet ... »

On voyait bien que Michael n'était pas du tout rassurer et le fait qu'il fasse tout ceci relevait du miracle, et c'était bien parce que c'était Hook. Il prenait son courage à deux mains et faisait des efforts sur humains pour ne pas se laisser dépasser par les évènements. Michael posa ses mains sur son corps, ses vêtements étaient toujours complètement trempés et son front bouillant. Ce n'était pas bon ça … Michael soupira de nouveau pour se donner du courage et se débrouilla pour enlever la longue veste du pirate, pour ne pas qu'il prenne fois. Mais maintenant il fallait trouver un moyen de le réchauffer, sinon ça ne servait à rien. En fait …. il n'avait qu'une seule idée. Michael grimaça en regardant le squelette en face de lui. Bon ce n'est pas comme s'il avait le choix.

« … Vous allez me détester, mais c'est pour votre bien ... »

Le jeune Darling se redressa et s'approcha du cadavre pour déchirer les vieux morceaux de tissus qui lui servaient de vêtements. Il les renifla et toussa en tournant la tête. Beurk ça pue le mort ! Tant pis ! Avec tout de même beaucoup de culpabilité, il posa le drap improvisé sur Hook.

« Bon … Ca pu mais ça vous tiendra chaud ... »

Il espérait quand même qu'il n'allait pas attraper de microbes. Mais il ne pouvait bien faire d'autres, il lui avait déjà passer son t-shirt.

« Capitaine …. je …. Je vais chercher une sortie …. Je vais faire vite d'accord …. Je vais trouver … Faites moi confiance … Je ne ferais pas de bêtises alors que vous êtes en danger … Donc faites moi confiance … Et vous avez intérêt de garder les yeux ouverts !!! »

Mimi inspira un bon coup pour la énième fois et se releva pour s'aventurer dans le tunnel non loin de nuit. Inutile de préciser qu'il flippait à mort, surtout qu'il faisait assez sombre et qu'il avait froid, étant torse nu, et n'oublions pas, blessé. Il devait se rappeler du chemin dans la pénombre alors qu'il avait du mal à se déplacer. Mettre les pieds dans une eau dégoutante et visqueuse, en plein milieu des rats et autres choses dont il préférait ignorer. En tant normal il serait déjà parti en courant en hurlant à plein poumons, mais là, il ne pouvait pas se le permettre.

Il suivait l'air frais pour être sur d'être sur un bon chemin qui allait l'emmener à une sortie. Au bout de 15 minutes à tourner (et à flipper, Papa Ours, j'ai peur !!), il entendit un drôle de bruit et s'arrêta net, tendant l'oreille. C'était comme une balle qui roulait … ou alors …. Il sursauta brusquement en voyant malgré la pénombre, une énorme roche ronde rouler dans sa direction !!! SERIEUSEMENT ????

« AAAAAAAAAAAAAAAAH !!!!!! »

Court Mimi !!!! Court !!!!

Et comme par hasard, il se trouva dans un loooong tunnel qui ne tournait pas de sens avant de long mètres. En voilà un qui va finir en état de crêpe !!

« ET MAINTENANT JE PEUX PANIQUER ???!!! »

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


Informations
My life

MessageSujet: Re: Retrouvailles mouvementées [PV Hook]

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles mouvementées [PV Hook]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bouton en mouvement
» Sigaux mécaniques
» Lissage mouvement 3DS
» retrouvailles pv. olympe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Storybrooke :: “ Les Alentours de la ville ” :: “ Le cimetière ”-